Dossier de Presse

Téléchargez le Dossier de presse pour connaître tous les détails de la fête.

Cliquez ici


Plœuc-L’Hermitage. Pomme de terre en fête : Nicolas Peyrac à l’affiche

La star des années 1980 Nicolas Peyrac est à l’affiche de la Pomme de terre en fête, à Plœuc-L’Hermitage (Côtes-d’Armor), les 9 et 10 septembre. Au total, vingt et un groupe se produiront les deux soirs.

Les deux préposés à l’animation de la Pomme de terre en fête, Pierrick Boscher et Jean-François Hervé, eux-mêmes orfèvres en la matière, ont présenté la programmation de l’édition 2017.

Le vendredi, en plus des bars en fête, deux pointures se produiront à la salle des fêtes : « Il y aura des pépites à découvrir », avaient prévenu Pierrick et Jean-François. En effet, le chanteur star des années 1980, Nicolas Peyrac, sera l’invité d’honneur des organisateurs. Le vin me saoule, So Far Away… voilà qui rappellera des souvenirs à ceux qui autrefois fréquentaient le Rancard à la gare d’Uzel. Pour la plupart, ce sera une très agréable découverte.

En première partie, il y aura Olivier Gann, qui a fait les premières parties de Jean-Jacques Goldman ou encore de Francis Cabrel. Rien que ça !

Le samedi, vingt et un groupes évolueront sur deux sites : le village de Berlugeon, et le bourg, « dans un réel esprit festif en communion avec la Belle du Lié, sans compter leur temps », a souligné Pascal Allo. Entre autres, Colors, Les Déchantés, Carré Manchot, Captain Dock, Seven, La Kerlenn Pondi (le bagad phare de Pontivy), Amney, Les Chamanes et les meilleurs groupes locaux… On aura assurément la patate !

Ouest-France du 15 mai 2017

La Belle du Lié mobilisée pour la Fête de la patate 2017

Vendredi soir, salle de l'Étoile, la Belle du Lié, qui organise tous les trois ans la Fête de la patate (plus de 30 000 visiteurs en 2014), a tenu son assemblée générale.

Les coprésidents, Carole Hicquel et Pascal Allo, se sont félicités tout d'abord du bon bilan financier légèrement positif et équilibré. Ils ont ensuite accueilli Éliane Le Leu qui fera équipe avec les deux autres vice-présidents, Fabrice Ballay et Jean-Claude Houée. Jean Angée, comptable de l'association, vient en soutient de la trésorière Nadine Denis. Stabilité donc, pour cette association où l'on note à l'évidence une réelle volonté des uns et des autres de continuer l'aventure. L'association reste bien sûr ouverte à toutes nouvelles candidatures.

Projets et actions en cours

Les responsables ont émis la volonté de poursuivre les relations à l'international, des projets certainement envisageables après à la rencontre avec le maréchal de la région de Warmie Mazurie (Pologne), mais aussi des ouvertures possibles vers l'Espagne...

Par ailleurs, le conservatoire de la pomme de terre, sous la responsabilité de Monique Briend et Joseph Girard, continue son travail et la recherche de variétés anciennes.

Une réunion de producteurs, en novembre dernier, a validé la porte ouverte qui aura lieu en septembre 2017.

Un planning a été établi jusqu'en décembre 2016 avec des réunions de bureau et du comité de pilotage, avec des objectifs à atteindre par chaque responsable de pôle. « C'est reparti, les gens sont motivés, ont des idées qu'il faut mettre en place. Notre objectif est de faire aussi bien que la dernière fois, en proposant une fête avec de nouvelles idées, de nouveaux concepts, comme nous le faisons à chaque édition. Et si des personnes veulent nous rejoindre, qu'elles se fassent connaître ! » a conclu la coprésidente, Carole Hicquel.

Ouest France - 15/02/2016

Les pommes de terre du conservatoire sont plantées

Monique Briend et Joseph Girard, du conservatoire de la pomme de terre, avaient convié, lundi matin, les bénévoles de la Belle du Lié, afin de planter au village de Berlugeon, les 120 variétés de pommes de terre anciennes du conservatoire.

« Après la 6e édition de la Pomme de terre en fête, le conservatoire s'est enrichi d'une bonne trentaine de variétés anciennes en provenance de collectionneurs du Finistère, des Côtes-d'Armor et de l'écomusée de Rennes. L'an passé une association de l'Indre nous en avait offert pour étoffer notre collection. La collecte se poursuit et de nouveaux collectionneurs se manifestent pour proposer des variétés rares », explique Joseph Girard.

Le conservatoire a pour objet le maintien de ces variétés pour alimenter les présentations de manifestations comme la Pomme de terre en fête, la foire des retrouvailles... Il est aussi une référence pour les collectionneurs.

Après les efforts de la matinée, les 16 bénévoles se sont retrouvés pour un déjeuner bien mérité avec au menu... Des pommes terres nouvelles de Launay Cadasseus.

Ouest France du 16 mai 2015

La revue de presse de l'édition 2014 :

La Belle du Lié est dans les starting-blocks pour 2017

Vendredi soir, la Belle du Lié tenait, salle de l'Étoile, son assemblée générale sous la coprésidence de Carole Hicquel et de Pascal Allo. On notait la présence de la nouvelle conseillère départementale, Delphine Martin, et du président de la communauté de communes, Joseph Le Vée.

Après une rétrospective de l'édition 2014 et un examen du bilan financier, jugé positif, les coprésidents se sont interrogés sur les raisons du succès de leur Pomme de terre en fête : « 650 bénévoles qui s'investissent de leur propre initiative et non en raison de leur affiliation à telle ou telle association, ce n'est pas fréquent », s'est réjouie Carole Hicquel.

L'atout majeur de l'association, c'est l'union et tous convergent vers le même objectif : donner une image positive de la commune à travers la pomme de terre. Chacun y met du sien à l'instar du duo de tête. L'organisation est parfaitement huilée. Les discussions sont ouvertes et les décisions collégiales.

Les projets en vue

Nostalgie déjà pour la délégation pilotée par le président Le Vée qui vient de passer une semaine en Guadeloupe à l'occasion de la Fèt à Kabrit. Les hôtes ont apprécié le stand des variétés de pommes de terre.

Cette année, 120 espèces de pommes de terre anciennes vont être plantées. Monique Briend et Joseph Girard sont les chefs de projet. Avec une équipe de six personnes, ils se réunissent souvent pour faire vivre le conservatoire et des échanges ont lieu avec l'écomusée de Rennes, l'Inra de Ploudaniel et des amoureux des variétés anciennes.

Pour 2015 les responsables veulent consolider leur bureau et sont à la recherche d'un comptable. Toutes les propositions en vue de l'organisation de l'édition 2017 seront également étudiées, car le concept évolue à chaque édition. On peut dire que les principaux intéressés sont d'ores et déjà dans les starting-blocks.

Enfin, les responsables n'ont pas manqué de rendre hommage à leur président d'honneur, Jean Houée, décédé en début d'année.

Ouest France 20 avril 2015

La Pomme de terre en fête réunit 700 bénévoles

Comme le veut la tradition, les sept cents bénévoles de la Pomme de terre en fête ont été conviés, vendredi soir, à la salle des fêtes, pour les récompenser de leur participation à ce grand rendez-vous.

C'était aussi l'occasion, pour les coprésidents Pascal Allo et Carole Hicquel, de dresser le bilan des festivités. Bien que les comptes ne soient pas encore tout à fait arrêtés, le tandem présidentiel s'est montré satisfait des résultats de l'édition 2014.

L'évocation des temps forts de la fête a été l'occasion de déverser une pluie de félicitations à tous les acteurs bénévoles, qui ne se sont pas tous déplacés... Heureusement, car il aurait fallu pousser les murs.

Ouest France du 12/11/2014

Pomme de terre : l'idée de génie d'Isabelle Prigent

C'est une idée de génie qu'a eue Isabelle Prigent lorsque, conseillère municipale, sous l'ère Henri Bozec, elle lui suggéra d'organiser une manifestation autour de la patate.

Quinze ans plus tard, quel retentissement ! On peut dire qu'elle avait eu le nez creux Mme Prigent.

Dimanche, au stand de peinture sur tubercule, elle n'était pas peu fière de cette idée, à laquelle d'autres avaient sans doute pensé... mais c'est chez elle que l'idée germe comme elle a germé chez le photographe Robert Gernot ou le peintre Michel Devaux qui ont sublimé le tubercule.

Tous les records battus

Quant au succès de la 6e édition favorisée par un temps superbe, il se mesure au nombre de repas servis : plus de 2 000 parmentiers, 2 500 jarrets patates, les saucisses prévues pour les deux jours étaient épuisées dès le samedi soir et le nombre de fûts de bière épuisés passera sous silence... « On se serait cru en Bavière », remarque les organisateurs.

Plus de 30 000 personnes ont participé. Les records ont été battus une fois encore. Après le défilé des tracteurs, une heure de pétarade, sous les applaudissements du public.

Le maire et les coprésidents, Carole Hicquel et Pascal Allo pouvaient pavaner. « C'est dingue, c'est dingue », s'exclamait Pascal qui révisera sans doute son intention d'abandonner la coprésidence en pleine gloire.

Ouest France 17/09/2014

La Pomme de terre en fête bat son plein jusqu'à ce soir

À Ploeuc-sur-Lié, tout le monde se met à l'heure de la Pomme de terre en fête. A l'instar des boutiques, décorées dès l'entrée de la commune.

C'est sous le soleil qu'a démarré hier samedi, la sixième édition de ce rendez-vous devenu désormais incontournable dans le canton. Dans le bourg, les tee-shirts roses à l'effigie de la fête côtoyaient les costumes bretons, roumains, polonais ou encore guadeloupéens et réunionnais.

Dégustations, ateliers culinaires, marché de la pomme de terre, concours d'épluchage, défilés des groupes de musique bretonne, de la fanfare de Plémy, spectacles mettant en avant les cultures guadeloupéenne et réunionnaise... ont rythmé cette première journée. Sans oublier, bien sûr, la dégustation du fameux parmentier du Lié et le grand fest-noz animé par Carré Manchot. La fête continue ce dimanche.

Ce dimanche, à partir de 10 h. Vente de pommes de terre, ateliers culinaires, village des vieux tracteurs, animations, dégustations, etc.

Ploeuc-sur-Lié - 14 Septembre

Animation. La Pomme de terre en fête bat son plein

Démarrée ce samedi, elle continue ce dimanche, toute la journée.

A Ploeuc-sur-Lié, tout le monde se met à l'heure de la Pomme de terre en fête. A l'instar des boutiques, dès l'entrée de la commune, arborant fièrement sur leurs devantures paniers ou filets en guise de décoration.C'est sous le soleil qu'a démarré hier samedi, la sixième édition de ce rendez-vous devenu désormais incontournable dans le canton. Et dans le bourg, les tee-shirts roses à l'effigie de la fête côtoyaient les costumes bretons, roumains, polonais ou encore guadeloupéens et réunionnais. Dégustations, ateliers culinaires, marché de la pomme de terre, concours d'épluchage, défilés en musique des groupes de musique bretonne, de la fanfare de Plémy, spectacles mettant en avant les cultures guadeloupéenne et réunionnaise... ont rythmé la journée de samedi. Sans oublier, bien sûr, la dégustation du fameux parmentier du Lié et le grand fest-noz animé par Carré Manchot. La fête continue ce dimanche !

Ce dimanche, ouverture de la fête à 10 h. Vente de pommes de terre, ateliers culinaires, village des vieux tracteurs, animations, dégustations, etc. sont au programme.

Ploeuc-sur-Lié - 13 Septembre

Des recettes de grands chefs à goûter lors de la fête

Noublions pas l'essentiel, la patate est cultivée pour être dégustée et ses préparations se déclinent à l'infini. Selon la variété, selon le mois, en robe des champs, en dés, à la Girard...

La fête de samedi et dimanche sera l'occasion de goûter les préparations de grands chefs : l'étoilé Christophe le Fur et le Guadeloupéen invité Joël Kichenin. Les bénévoles de l'associations ont mitonné, entre autres, 700 accras qui feront la joie des palais.

Ploeuc-sur-Lié - 13 Septembre

La Pomme de terre en fête : les délégations sont arrivées

Les délégations guadeloupéennes, réunionnaises, et roumaines invitées de la Pomme de terre en fête sont arrivées dans la commune mercredi. Quatre groupes folkloriques animeront la fête.

Jeudi soir a eu lieu l'accueil officiel en présence des familles d'accueil, des organisateurs et de nombreux élus. Étaient présents Joseph Le Vée, président de la communauté de communes, Jean-Jacques Bizien, conseiller général, Michel Morin, conseiller régional, et Marc Le Fur, député.

La soirée a commencé par une cérémonie au monument aux morts en mémoire de la guerre 14-18 avec la participation du groupe MultiMusiques d'Armor. « La Première Guerre mondiale a durablement modifié les frontières de la Roumanie. 250 000 hommes ont perdu la vie. En France, si la métropole a largement payé son tribu, les Outre-mers ont également été durement touchées » a déclaré le maire, Thibaut Guignard. Les délégations se sont ensuite rendues à la salle des fêtes. « Merci à toutes celles et tout ceux qui s'investissent pour faire de cette coopération une occasion d'échanges culturels concrets », a déclaré Marc Le Fur, président du programme qui finance ces échanges.

La soirée s'est poursuivie par une dîner breton à la Côte des Halles, animée par Les guédennes de Plaintel.

Programme : samedi 13, repas réunionnais le midi (achard de légumes, massalé de porc, gâteau de patate douce), 12 €. Dimanche 14, à 10h, messe animée par les délégations en l'église Saint-Pierre. Samedi et dimanche : concerts sur la scène rue des Ecoles et sur la grande scène. Captain Dock, samedi, à 21 h ; Carel/Mariette; dimanche, à 14 h 30 ; Faramus, à 11 h 45, Les guédennes de Plaintel, samedi, à 11H 30 et 14 h 30. Un léger décalage pourra être constaté par rapport à l'horaire programmé.

Ploeuc-sur-Lié - 13 Septembre

Les patates du conservatoire alimenteront le week-end

« La corvée de patates » : autrefois, toute la famille y participait, même les enfants car la rentrée des classes n'avait lieu qu'en octobre.

Pour les bénévoles de la Belle du Lié, ce fut en réalité une partie de plaisir. Les plants des variétés anciennes ont pour objet de produire les semences, pour mettre en place le prochain conservatoire et alimenter les présentations de la Pomme de terre en fête.

Des petites collections serviront aussi aux écoles comme support pédagogique lors de la semaine du goût.

Ouste France 11/09/2014

Le maître des tracteurs à la Belle-du-Lié, c'est Patrick

Le pôle tracteurs est l'une des composantes essentielles de la Pomme de terre en fête, au même titre que le village, la gastronomie, les variétés de patates ou les activités musicales.

Lors de la première édition, voilà quinze ans, le pôle chevaux vapeur se résumait à deux tracteurs et divers matériels. Avec deux participants : Eugène Gouédard, à l'origine de l'exposition estivale, place des Fontaines, et Patrick Maîtrallain, qui a réussi le tour de force de réunir, en 2011, deux-cent vingt tracteurs au Pont-Goury.

La mécanique plus que la collection

Patrick est un passionné de mécanique. Il fut apprenti chez Marcel Andrieux, rue des écoles, puis, après son CAP, ouvrier au garage des Pins, chez Claude Martin. Mais bientôt il va troquer la salopette pour la blouse blanche de taxi-ambulancier. Cependant, Patrick a la mécanique chevillée au corps ; le moindre temps libre il le passe à bricoler. Il collectionne les tracteurs, jusqu'à huit, même s'il assure que « toute passion envahissante est dangereuse ».

Ce qui l'intéresse, surtout, ce sont les échanges avec d'autres passionnés. C'est pourquoi il fréquente les grands rassemblements de bourse d'échange, comme à Caussade, près de Toulouse, ou même aux Pays-Bas. Son rêve ? Un grand rendez-vousde ce genre à Ploeuc-sur-Lié.

Une vente de particulier à particulier

Si la vente aux enchères prévue le 13 septembre a été annulée, une vente de particulier à particulier de tracteurs, voitures, pièces, tous matériels... aura lieu les 13 et 14 septembre. Patrick et son équipe de bénévoles sont prêts à accueillir tracteurs, voitures, matériel d'époque...

Seront exposées également des revues spécialisées, des miniatures. Deux défilés sont prévus dans les rues du bourg. Il est difficile de donner un chiffre quant aux tracteurs attendus : certains viendront de très loin, sur plateau, d'autres prennent la route en amitié. En 2011, on est venu, en tracteur, depuis Plélauf ou Locmalo.

« Il n'est pas trop tard pour nous rejoindre avec vos engins d'une autre époque », fait remarquer Patrick, dont le portable n'arrête pas de sonner. Pour s'inscrire, tél. 06 08 85 47 82.

Ouest France 09/09/2014

Michel Devaux donne la parole à ses pommes de terre

Michel Devaux donne la parole à ses pommes de terre

Vendredi soir, le vernissage de l'exposition Michel Devaux a donné en quelque sorte le coup d'envoi de la Pomme de terre en fête. Par son coup de pinceau, au service d'une imagination furibonde, l'artiste a sublimé le tubercule.

C'est à Crevant, dans l'Indre, lors du festival de la Pomme de terre, qu'une délégation ploeucoise a découvert ce peintre parisien, originaire de Plémet. Ils ont tout de suite invité Michel Devaux à la fête de la patate, ce qui a débouché sur une superbe exposition à la médiathèque.

La seconde vie de Michel Devaux

Ancien publicitaire parisien passé par HEC, l'artiste, à la retraite, s'adonne à la peinture afin de faire passer ses messages comme dans la publicité. Dix ans de cours du soir aux Beaux arts lui donnent une aisance picturale consommée, mais il tarde à trouver sa voie et surtout le support. Ce dernier viendra par pur hasard au retour de vacances en 2008 : un sac de patates moisies au fond d'un tiroir. Les pommes de terre germées vont être autant de personnages auxquels il donne la parole. Plus de 400 tableaux aujourd'hui. Certaines toiles confinent à la satire sociale, à la critique.

Sans aucun doute, Michel Devaux est l'artiste le plus célèbre qui ait exposé à la médiathèque.

D'un banal tubercule à une oeuvre d'art

Lors du vernissage, il a retracé son parcours, et expliqué les motivations de l'exercice de son art.

Carole Hicquel, coprésidente de la Belle-du-Lié, s'est félicitée de leur rencontre à Crevant et le maire a fait remarquer que « la pomme de terre est un banal tubercule et vous en faites des chefs-d'oeuvre. Cela nous interpelle sur notre vision des choses : n'y aurait -il pas quelque chose de beau, d'unique, derrière chaque banalité quotidienne ? »

Cette exposition sera une des attractions de la Fête de la pomme de terre. Les amateurs d'art ne s'y tromperont pas, d'autant que l'artiste est d'un commerce plus qu'agréable.

Jusqu'au 24 septembre.

Ouest France du 09/09/2014

Un guide gourmand breton et guadeloupéen a été édité

Un guide gourmand breton et guadeloupéen a été édité

Dans le cadre des actions de coopération menées avec la Guadeloupe, la Belle-du-Lié et l'association Leader se sont associées pour réaliser un guide culinaire intitulé Notes Gourmandes.

Le guide a été présenté mercredi, en mairie, en présence des différents partenaires. « On y trouve des recettes traditionnelles bretonnes et créoles et des créations originales, réalisées par des chefs de nos deux territoires, dont Christophe Le Fur, de Mûr-de-Bretagne et Joël Kichenin, de Guadeloupe », a expliqué Loïc Sorin, de la Cité du Goût et des Saveurs.

Quarante recettes

Une quarantaine de recettes est à découvrir et à essayer : accras de morue, kig-ha-farz, mais aussi une tourte à la BF15, à la noix de cajou et au rhum, un dessert de chips de pomme de terre et ananas et même un cocktail associant cidre, citron vert et gingembre... des notes, vraiment gourmandes !

Marc Le Fur, président de Leader a salué « ce travail de qualité, réalisé en commun avec un territoire français du bout du monde. Les écrits restent et ce guide est un symbole fort de notre coopération sur le thème du patrimoine culturel immatériel ».

Pendant la Pomme de terre en fête, les 13 et 14 septembre, une délégation guadeloupéenne sera présente, composée de cuisiniers, de danseurs et de musiciens.

Ouest France 08/09/2014

Article paru dans le journal Payson Breton

édition du 05/09/2014

.

Article dans la revue TERRA de septembre 2014

Ici, la culture de la patate est une affaire de famille

Ces groupements qui peuvent être composés de 2 à 10 associés sont ici généralement constitués de membres d'une même famille.

Afin de ne pas mettre tous leurs oeufs dans le même panier, les agriculteurs locaux pratiquent la polyculture et l'élevage. La culture de la pomme de terre, plants et consommation, est emblématique de la commune et s'étend sur plus de 160 ha. Certains se sont même spécialisés et plantent le tubercule sur plusieurs dizaines d'hectares.

À moins d'un mois de la Pomme de Terre en Fête, la famille Tardivel a déjà bien entamé l'arrachage de la patate. La récolte de la primeur à la main a déjà eu lieu au début de l'été. L'arrachage à la machine de 9,5 ha de pommes de terre de 11 variétés différentes a commencé début août pour se poursuivre jusque fin septembre.

Le Gaec de la cour à Bayo

À Bayo, Brigitte Allo, la fille de l'exploitation du village bien connu pour son menhir est en Gaec avec son époux Didier Tardivel et leurs trois fils, Laurent, Régis et Ludovic. Ce dernier s'est installé le 1er juillet et prend le relais de la production de pommes de terre pour le plus grand plaisir de son père. Titulaire d'un BTS aménagements paysagers Ludovic s'est donc décidé à reprendre le flambeau.

Sur les étals à Plérin

Chaque matin, Didier ou Ludovic Tardivel livre au Centre Leclerc de Plérin en moyenne 700 kg de pommes de terres. Ils fournissent également des restaurants sur Saint-Brieuc et des particuliers. Le conditionnement est également fait sur place en sacs de 1,5 kg à 25 kg. Naturellement la famille Tardivel s'investit dans l'association La Belle du Lié et ils sont déjà à pied d'oeuvre pour la fête de la patate les 13 et 14 septembre prochain !

Ouest France 28/08/2014

Les Américains croquaient les pommes de terre crues

Témoignages

La réputation du tubercule ploeucois ne date pas d'hier. La BF15, que son créateur, Jean Bidan, avait toujours regretté de ne pas avoir baptisé « Belle de Ploeuc » a fait une partie de la richesse du pays, de par sa chair savoureuse... Mais de là à les croquer comme des pommes à couteau, il y a de la marge. Et pourtant c'est ce que firent certains Américains lors de leur passage à Ploeuc le 6 août 1944.

Ils se souviennent...

Les libérateurs arrivaient de la route de Moncontour pour rejoindre Saint-Carreuc. Nombreux sont encore les Ploeucois qui ont vécu ce jour tant attendu auquel on ne croyait plus.

C'était par un beau dimanche d'août, Victor Tardivel, alors jeune homme, s'était rendu à Caribet à pied, avec Lucien Carel, ouvrier boulanger, afin de jouer aux boules chez Mathurin Thérin : « Nous étions en train de jouer tranquillement lorsque quelqu'un cria que les Américains étaient au bourg, se souvient-il. La partie fut laissée en plan et nous ne fûmes pas deux heures à regagner la rue de l'église. »

Madeleine Raffray, née Moisan, avait 14 ans. Comme tout le monde elle se rappelle les carrés de chocolat, les petits paquets de trois cigarettes, Camel, Chesterfield et les fameux chewing-gum. Quel ne fut pas son étonnement de voir les sauveurs croquer les patates comme des pommes !

René Jégo lui, 10 ans, habitant rue Denoual, était dans un champ, non loin du Pont-Goury avec son copain Robert Houée. L'idée lui prit de jeter des pommes de terre en direction du convoi, ce qui lui valut une bonne gifle de la part d'un GI, et un paquet de chewing-gum en guise de pardon : « Cette gomme nous émerveilla tant que nous mâchions des épis de blé pour tenter d'éprouver la même sensation. »

La liesse populaire

Les Américains furent reçus à bras ouverts par la population locale. Ils bivouaquèrent quelque temps à la Côte des Halles, un excellent poste d'observation. Le soir, des bals étaient organisés à l'ancienne usine Guilmoto, place Butter et même dans le germoir de patates à Jean Le Bau.

Des feux de joie furent allumés, « mais la joie était surtout dans les coeurs », remarque René Jégo qui ajoute que les JMC, garés dans les clos, n'étaient pas sans endommager les récoltes. Qu'importe, un jerrican d'essence, quelques tablettes de chocolat et tout rentrait dans l'ordre.

Ploeuc-sur-Lié - 23 Août

Les producteurs réunis avant la fête de la patate

Les producteurs réunis avant la fête de la patate

La Fête de la pomme de terre a pour but de promouvoir le tubercule local, les 13 et 14 septembre prochains. Les cinq premières éditions ont vu une foule grandissante converger vers le chef-lieu de canton, jusqu'à atteindre plus de 30 000 personnes en 2011.

On y vient de loin par curiosité, pour les animations, les concert, la gastronomie, les expositions... Mais avant tout pour découvrir la patate dans tous ses états : ses nombreuses variétés, les multiples façons de préparer le précieux tubercule et se le procurer, en fonction des conseils des producteurs.

Ces derniers étaient réunis mercredi soir, salle de l'étoile, sous la présidence de Pascal Allo, afin de déterminer les modalités de vente des charlottes, nicolas, ratte, amandine et autres belle de Fontenay, BF 15... qui feront le délice des gourmets et des gourmands. Nos producteurs sont prêts pour le jour J où ils seront en première ligne.

Ouest France du 15 Août 2014

La pomme de terre en fête c'est J- 45

La pomme de terre en fête c'est J- 45

L'échéance approche, dans 45 jours sera lancée la fête de la pomme de terre. En 2011, 35 000 personnes ont deferlé sur la capitale de la pomme de terre, pendant trois jours. Tous les trois ans, les responsables s'ingénient à proposer un programme attractif, en conservant les activités qui ont recueilli tous les suffrages au fil des ans.

Au programme, les bars accueilleront des concerts gratuit le vendredi. Le samedi 13 septembre et le dimanche 14, entre autre : balade chantée, exposition et parade de vieux tracteurs, 1re vente aux enchères, samedi après-midi.

Vente de pommes de terre et conseils des producteurs. Village de la pomme de terre (plus de 150 variétés). Découverte de l'artiste peintre Michel Devaux. Restauration sur la fête : repas créole le samedi midi, parmentier le soir, repas des écolailles le dimanche.

Grand village de la gastronomie. Fest noz, le samedi soir, et concerts gratuits. Invités d'honneur : Guadeloupe et Réunion, délégations roumaines et polonaises. En un mot « tout sur la patate » de la plantation à la commercialisation durant ce ce long week-end festif et gastronomique.

Contact : mairie de Ploeuc-sur-Lié www.belledulié.fr

Ouest France - 09 Août 2014

La fête de la pomme de terre à l'heure créole

La fête de la pomme de terre à l'heure créole

Réunion et Guadeloupe, ces deux îles lointaines, sont les invitées d'honneur de la prochaine édition de la fête de la pomme de terre, les 13 et 14 septembre. Un travail autour de la gastronomie est en cours dans le cadre du programme Leader.

Un guide culinaire mêlant cuisine créole et bretonne

La semaine dernière, Loïc Sorin, responsable de la Cité du Goût et des Saveurs, et Thibaut Guignard, animateur du programme Leader, se sont rendus en Guadeloupe pour finaliser un guide culinaire mettant en valeur des recettes traditionnelles et des créations originales mêlant les saveurs bretonnes et créoles. « Ce guide sera présenté lors de la fête et nous accueillerons sur le pôle gastronomie des chefs guadeloupéens et réunionnais pour des démonstrations et des dégustations », explique Loïc Sorin. Joël Kichenin est d'ores et déjà annoncé.

Cuisinier de renom, ayant reçu de nombreuses distinctions nationales et internationales, Joël Kichenin est considéré comme l'un des meilleurs ambassadeurs de la cuisine créole. Il quittera les cuisines de l'hôtel quatre étoiles qu'il dirige pour faire partager sa passion pendant la fête. Giraumon, igname, patate douce, ananas victoria, curcuma, cajou, vanille, rhum... tous ces produits créoles seront travaillés en complément de notre solanacée locale.

« Des groupes de musique et de danse traditionnelles animeront la fête. Un repas créole sera proposé au public le samedi midi, ainsi qu'une exposition de costumes de danses et des animations comme la distillation d'huile de géranium, aromate réputé de la Réunion », précise Thibaut Guignard.

Ouest France du 28/07/2014

Signature de convention avec le Crédit Agricole pour la fête de la pomme de terre

Signature de convention avec le Crédit Agricole pour la fête de la pomme de terre

Samedi matin, salle de l'Étoile, les coprésidents de la Belle du Lié et les principaux organisateurs de la fête de la pomme de terre des 13 et 14 septembre ont signé la convention qui les unit à leur partenaire historique.

« Nous allons nous mobiliser auprès de tous les producteurs, de tous les bénévoles ainsi que de la population locale, pour cette 6e édition. Nous allons promouvoir l'événement en interne, mais aussi en externe, avec notamment notre site www.breizh-banque.com. Cette convention historique que nous renouvelons prouve notre intérêt commun pour cette manifestation », ont souligné Christophe Saouter, directeur de l'agence et Loïc Rio, président de la caisse locale du Crédit agricole.

Ouest France du 21/07/2014

Partenariat entre la mairie et la Belle du Lié

Partenariat entre la mairie et la Belle du Lié

Vendredi, Carole Hicquel et Pascal Allo, co-présidents de la Belle du Lié et le maire, Thibaut Guignard, ont signé une convention entre l'association et la mairie. Il s'agit de mettre sur papier l'engagement de chaque partie dans l'organisation de La pomme de terre en fête, qui aura lieu les 13 et 14 septembre.

« La commune est notre premier partenaire. Nous avons besoin de son aide technique. L'appui administratif proposé depuis l'arrivée de Laëtitia Sonneville (chargée de la vie associative) nous sera également précieux », a déclaré Pascal Allo. « L'aide de la commune est également financière, avec une subvention de 8 000 €. Je remercie les producteurs et les 600 bénévoles pour avoir su faire de la pomme de terre une ambassadrice désormais reconnue de notre commune », a complété Thibaut Guignard.

Ouest France 15/07/2014

L'artiste peintre Michel Devaux fait parler de lui dans la presse...

L'artiste peintre Michel Devaux fait parler de lui dans la presse...
ex OUEST FRANCE - 05/06/2014
Fêtes de la patate

Visite au conservatoire de la Belle du Lié

Visite au conservatoire de la Belle du Lié

Les responsables du pôle variétés à la fête de la pomme de terre de la mi-septembre, se sont rendus au village de Berlugeon où cette année plus d'une centaine de plants de pommes de terre anciennes ont été mis en terre.

Le coprésident Pascal Allo et son équipe ne peuvent que se féliciter du bon travail accompli et cette année ils sont assurés que le stand variétés aura fière allure. Le conservatoire des variétés anciennes change de quartier à chaque récolte.

Après la visite, les responsables du pôle ont pique niqué dans la cour de Mme et M. Jean-Claude Briend et la conversation a roulé... sur la prochaine fête de la patate naturellement.

Ouest France 28/06/2014

Il transforme des pommes de terre germées en oeuvres d'art

Il transforme des pommes de terre germées en oeuvres d'art

Portrait

Les expositions d'artistes locaux se succèdent à l'Iliz Kafé. Mais depuis quelque temps, des photos étranges accueillent les clients. Alexandrine, la propriétaire raconte : « Les gens sont intrigués, je les entends dire : 'C'est quoi ça ? Mais, ce sont des patates !' »

Effectivement, Robert Gernot, photographe, expose des pommes de terre germées. Les photos sont splendides ; les pommes de terre deviennent des sujets à la fois poétiques et intrigants.

De la photo technique au cliché artistique

Robert Gernot a travaillé longtemps au service de la fédération nationale des producteurs de plants de pommes de terre. À l'origine, il devait faire des photos techniques et montrer le légume sous tous ses aspects : le tubercule, le germe, la fleur, la feuille.

« Les pommes de terre restaient dans mon studio, ça prenait une drôle d'allure. Au début, je les jetais et puis, un jour, j'ai commencé à les photographier : elles avaient des formes étonnantes. J'avais déjà fait des compositions artistiques. C'était le début du marketing pour la pomme de terre. Pour la promotion de la Charlotte, il y a eu des épreuves de cuisine et j'ai installé mon studio au Ritz pour photographier les candidats. La présidente du jury était Danièle Mazet-Delpeuch, la cuisinière de François Mitterrand. »

Un rôle pédagogique

Pour Robert Gernot, qui a exposé ses photos dans les écoles, il est important de transmettre aux enfants le fait de savoir observer.

« Je pense que j'ai gardé une âme d'enfant, je m'émerveille de la beauté des choses. La poésie est près de nous et cela permet de supporter les aléas d'une vie toujours un peu chaotique. Cela fait 15 ans que j'observe et que je photographie, ce temps d'observation permet d'aller au-delà de l'esthétique et on arrive à une réflexion philosophique. »

Robert Gernot ne s'est pas contenté de faire des photos de pommes de terre. Il a toujours monté des expositions, en marge de son travail de photographe. « J'ai fait une exposition sur le cochon, sur les chevaux au travail... La photographie, c'est la mémoire d'un temps. Aujourd'hui, je vais vers l'humain. Nous avons relancé le photo-club de Planguenoual. Tous les vendredis après-midi, j'essaie de montrer l'intérêt du numérique à des gens qui sont parfois réfractaires. »

Ouest France 12 mai 2014

Les planteurs de la Belle du Lié au travail

Les planteurs de la Belle du Lié au travail

La gigantesque fête de la patate approche et les bénévoles sont à pied d'oeuvre dès que l'occasion se présente. Il en sera ainsi jusqu'au Jour J, à la mi-septembre.

Mardi matin, c'est au village de Berlugeon que la coprésidente, Carole Hicquel, et son équipe s'affairaient à planter une centaine de variétés anciennes de pommes de terre, destinées au conservatoire de la Belle du Lié.

Ces plants seront exposés lors de la manifestation évidemment et sans doute avant pour la plus grande joie des connaisseurs et des curieux.

Ouest-France - 07 Mai 2014

Saveurs réunionnaises à la fête de la pomme de terre

De gauche à droite, Carole Hicquel, coprésidente de la Belle du Lié, Loïc Sorin, de la Cité du goût et des saveurs, Éliane Le Leu, du comité de pilotage, Jean-Max Cazanove et Thibaut Guignard, du comité de pilotage et Nadia Lepinay.

L'édition 2014 de la fête de la pomme de terre mettra à l'honneur les outre-mers avec, comme invités, les îles de la Réunion et de la Guadeloupe. Au programme notamment : gastronomie et folklore.

Nadia Lepinay et Jean-Max Cazanove, responsables du groupe folklorique Les Compères Créoles, de la Réunion, ont profité de leur présence au rassemblement France Folklore, à Angers, pour venir à Ploeuc-sur-Lié faire le point sur l'avancement de ce projet.

Éliane Le Leu explique : « Nous travaillons avec la Cité du goût et des saveurs à un pôle gastronomie dédié aux outre-mers avec démonstration culinaire, dégustations, présentation d'épices... Nous cuisinerons des recettes locales mais aussi des créations mêlant les saveurs de nos trois territoires. »

En préparation également : un repas créole avec bonbons piment, Ti-Jacques boucané et gâteau à l'huile essentielle de géranium.

De quoi mettre en appétit.

Ouest France - Jeudi 13 Mars 2014

La Belle du Lié marque le territoire de sa fête

La Belle du Lié marque le territoire de sa fête

Au fur et à mesure que la fête de la patate approche, les réunions se font plus fréquentes et chacune apporte des précisions quant à l'organisation de l'événement.

Jeudi soir, à la salle de l'Étoile, les emplacements des pôles d'attractions ont été pratiquement définis. L'axe principal sera formé par un chemin balisé, parfois artistiquement, qui conduira les visiteurs du bourg à un terrain situé au-delà du village de la Noë-Renault. Pas de visite d'exploitation donc.

Les repas gargantuesques auront lieu sur le terrain de l'église, libérant ainsi la place pour les animations. Un chapiteau sera dressé au Pont-Goury. Différents pôles ont été esquissés sur le plan gastronomique, des tracteurs, popote des grenailles. Les organisateurs ont également commencé à choisir les animations musicales qui sont aussi un temps fort de la gigantesque manifestation. Du travail en perspective.

Ouest France - Lundi 25 Novembre 2013

Le peintre Michel Devaux sera à la fête de la patate

Le peintre Michel Devaux sera à la fête de la patate

Les coprésidents de la Belle-du-Lié, Carole Hicquel et Pascal Allo, avaient réuni, mercredi soir, le comité de pilotage de La pomme de terre en fête, qui aura lieu en septembre 2014, afin de jeter les bases de cette grandiose manifestation.

Les responsables sont bien conscients qu'il sera difficile de progresser à chaque édition, étant donné que 2011 avait regroupé environ 40 000 visiteurs. Objectifs : ne pas perdre de vue que la patate doit rester au centre de la fête et donc innover dans ce sens. Au chapitre des variantes : plus de visite de ferme, un rassemblement de tracteurs par époque et par marques, des changements quant au lieu et place des stands, chapiteaux, et surtout la participation d'un peintre parisien, Michel Devaux, originaire de Plémet, et rencontré par la délégation ploeucoise à la fête de la patate de Crevant, dans l'Indre. Cet artiste, qui a peint la pomme de terre sous tous ses aspects, sera l'une des grandes attractions de la manifestation, dont l'organisation n'en est encore qu'à ses balbutiements.

Ouest France - 27 Octobre 2013

La récolte des pommes de terre, d'hier à aujourd'hui

Ramasseurs de pommes de terre au village de Saint Maignan en 1952. Rémi Allo et Frédéric Houée sur l'arracheuse de pommes de terre.

L'histoire

L'arrachage des pommes de terre se termine à Ploeuc-sur-Lié, bassin historique de la production de plants de la célèbre solanacée. On s'active dans les fermes pour cette étape importante qu'il ne faut pas rater. « La production de plants de pommes de terre à Ploeuc-sur-Lié a commencé à la fin des années 20, début des années 30 », raconte Jean Houée, pionnier en la matière, dans le livre Regards Croisés, sorti cet été.
« Les fouieries de patasses, ou récoltes de pommes de terre, commençaient après les battages. Les écoliers étaient sollicités pour le ramassage. On organisait des corvées et on s'entraidait entre voisins. On était une vingtaine de personnes dans le même clos. Beaucoup de retraités venaient ramasser des patates. Ils savaient choisir les fermes où on mangeait bien. »

De père en fils

Sans la mécanisation qui existe aujourd'hui, il en fallait des gaillards pour faire le travail et notamment pour porter les sacs de 50 kg ! On les appelait les « coltineurs ». « C'était des gars qui se coltinaient des sacs. Les sacs de 50 kg étaient alignés sous le hangar. On n'avait pas de tapis élévateur, il fallait tout porter sur le dos », se souvient Jean Houée.

Aujourd'hui, la culture de pommes de terre se poursuit à la ferme de Berlugeon. Après Jean-Claude, le fils, c'est Frédéric, le petit-fils qui plante et récolte 15 ha de pommes de terre de sélection. « Aujourd'hui, pour les 15 ha, la récolte représente 15 jours de travail. La mécanisation nous simplifie la tâche avec le tamisage au moment de la plantation et l'arracheuse au moment de la récolte. Par fortes chaleurs, cela reste un travail pénible mais rien à voir avec ce qu'on connut nos aînés ! », explique Frédéric Houée.

Les plants sont ensuite calibrés avant d'être conditionnés en sacs de 25 ou 50 kg voire en « big-bag » de 1,250 tonne.

« Cette année, la récolte a été difficile en raison de la chaleur et de la sécheresse. Malgré tout, les rendements sont bons avec un calibre adapté à la production de plants », commente Frédéric Houée.

La pomme de terre reste la fierté de la commune de Ploeuc-sur-Lié. Elle sera fêtée lors de la Pomme de Terre en fête, l'année prochaine.

Ouest France - Samedi 28 septembre 2013

La Réunion et la Guadeloupe à la Fête de la pomme de terre ? - Ploeuc-sur-Lié

Les associations ont été accueillies vendredi par Daniel Denis, Marc Le Fur, Pascal Allo, Carole Hicquel....responsables de la Fête de la pomme de terre.

La Belle du Lié recevait vendredi une délégation de l'ile de la Réunion et une délégation de l'ile de la Guadeloupe présentes sur notre territoire à l'initiative de l'association Leader.
La Belle du Lié a présenté ses projets pour la pomme de terre en fête 2014 aux visiteurs ultramarins en présence du maire Daniel Denis et du député Marc Le Fur. Pascal Allo et Carole Hicquel ont profité de l'occasion pour inviter officiellement Réunionnais et Guadeloupéens à revenir en septembre 2014 pour participer à la fête. Il s'en est suivi un échange fructueux sur les possibilités de travail en commun : gastronomie, musiques, danses folkloriques, artisanat d'art... « L'ouverture à l'international avec la Pologne et la Roumanie avait apporté une originalité à l'édition 2011. La coopération avec deux iles de l'océan indien et de la mer des Caraïbes pourrait colorer et épicer l'édition 2014 », commentent les organisateurs.
Tout reste à faire : écrire le projet de coopération et trouver les budgets pour financer ces échanges mais Marc Le Fur est optimiste « Nous avons là un beau projet à réaliser en coopération avec nos partenaires français du bout du monde. Nul doute que nous trouverons les budgets nécessaires, grâce à Leader notamment ». Les délégations ont ensuite participé à la soirée de la Belle du Lié et apprécié le rock celtique de Gérard Jaffres.

Ouest France - Lundi 02 septembre 2013

La revue de presse de l'édition 2011 :

Les Ploeucois ont accueilli leurs amis polonais - Ploeuc-sur-Lié

Les Ploeucois ont accueilli leurs amis polonais - Ploeuc-sur-Lié

Les Ploeucois et les responsables de la "Belle du Lié" ont accueilli vendredi soir les membres du groupe polonais Ostrowiacy. Le député Marc Le Fur a souhaité un excellent séjour à tous, durant ces cinq jours que les Polonais vont passer dans la cité ploeucoise. Une petite semaine que les danseurs, chanteurs et musiciens passeront en partie à Moncontour et Plémy au concours des fanfares auquel ils participent.

samedi 12 mai 2012

500 bénévoles à la rétrospective de la « Belle du Lié » - Ploeuc-sur-Lié

500 bénévoles à la rétrospective de la « Belle du Lié » - Ploeuc-sur-Lié

Vendredi soir, la salle municipale avait un air de fête de la pomme de terre de la mi-septembre. C'était la grande soirée récompense des 600 bénévoles.

Les héros de la soirée étaient les mêmes que ceux de la « Belle du Lié » : les coprésidents Carole Hicquel et Pascal Allo, certes moins fatigués qu'au soir du 11 septembre et bien décidés à frapper plus fort encore en 2014 !

lundi 21 novembre 2011

Louis Allo lauréat du concours de la plus grosse patate - Ploeuc-sur-Lié

Louis Allo lauréat du concours de la plus grosse patate - Ploeuc-sur-Lié

Organisé dans le cadre de la Pomme de terre en fête, le concours de la plus grosse pomme de terre a mobilisé de nombreux concurrents. C'est Louis Allo, de Pourhon, qui remporte la palme avec un tubercule d'1,35 kg.

Deuxième, Didier Tardivel avec une pomme de terre de 1,175 kg, 3° André Rio 1,05 kg.

samedi 15 octobre 2011

Fête de la pomme de terre : un excellent millésime - Ploeuc-sur-Lié

Jeudi soir, 29 septembre, à la salle de l'Étoile, les coprésidents de la Belle du Lié, Carole Hicquel et Pascal Allo ont réuni les différents responsables des pôles et stands qui ont contribué au succès de l'édition 2011 de la Pomme de terre en fête, qui a réuni selon eux, plus de 30 000 personnes.

Le bilan est plus que satisfaisant : « Chaque édition nous permet d'apporter un plus aux festivités antérieures et la Pomme de terre en fête a désormais une notoriété nationale, voire internationale », ont déclaré en substance Carole et Pascal qui n'ont pas tari d'éloges en faveur de la quarantaine de responsables.

lundi 03 octobre 2011

« J'ai été époustouflé par la Fête de la pomme de terre » - Ploeuc-sur-Lié

« J'ai été époustouflé par la Fête de la pomme de terre » - Ploeuc-sur-Lié

Entretien avec un journaliste roumain présent à Ploeuc.

Quel bilan faites-vous de votre séjour en France ?

Pour moi, comme pour les autres membres de la délégation roumaine, notre séjour en France a été une expérience unique. Nous avons découvert et appris énormément. Je me souviendrai de la chaleur et de l'hospitalité des Français. Tous nos remerciements vont à l'équipe de l'association Leader qui a organisé notre semaine.

Que pensez-vous de la Fête de la pomme de terre ?

Depuis la Roumanie, je connaissais déjà cette fête grâce à internet et au film de l'édition 2008, offert par les amis ploeucois. Mais je dois avouer que j'ai été époustouflé par l'ampleur de l'événement. Le plus remarquable a été le lien qui existe entre toutes les animations : stands, concours, démonstrations gastronomiques, parade dans la rue, animations musicales... J'ai été impressionné par la foule. Chapeau à la Belle du Lié !

Un souvenir en particulier ?

La dernière soirée des délégations à la ferme de Mariala, mercredi soir. Voir les Polonais barrer la route au car des Roumains pour empêcher leur départ sous le regard ému des Français m'a beaucoup marqué. Souvenons-nous que nous n'aurions pas pu voir cela avant 1989, il y a seulement 22 ans : l'âge moyen des groupes de jeunes.

Comment imaginez-vous nos relations à l'avenir ?

Elles seront ce que nous en ferons. Même si cela dépend aussi de la volonté politique des élus et de nos possibilités financières. Je crois que Français, Polonais et Roumains peuvent partager leurs expériences. La coopération internationale passe d'abord par des projets communs menés par des hommes et des femmes motivés. Nous pouvons être optimistes.

samedi 17 septembre 2011

Deux accueils en mairie pour les délégations étrangères - Ploeuc-sur-Lié

Deux accueils en mairie pour les délégations étrangères - Ploeuc-sur-Lié

Par deux fois, vendredi soir et dimanche midi, le maire Daniel Denis et les élus ont chaleureusement accueilli à la maison commune, les représentants des délégations roumaine et polonaise, venues à l'occasion de la fête de la pomme de terre.
L'occasion de se féliciter des relations culturelles qui existent entre ces villes et ces pays.

mardi 13 septembre 2011

La Fête de la pomme de terre fait le plein - Ploeuc-sur-Lié

La Fête de la pomme de terre fait le plein - Ploeuc-sur-Lié

L'édition 2011 de la Pomme de terre en fête s'est déclinée à l'international grâce à nos amis polonais et roumains qui ont été sur tous les fronts lors de ces trois jours de festivités.

En effet et en dépit des averses, la Fête de la pomme de terre a vu défiler des milliers et des milliers de personnes. Que des temps forts : des repas pantagruéliques, les chiffres parlent d'eux-mêmes : 2 200 hachis moelleux, plus 2 250 jarrets BF 15... En résumé, plusieurs milliers de personnes sur les trois jours.

Interrogé au hasard des rencontres, un couple de Dolois, Noëlle et Jean-Louis, venus en touristes samedi soir à Ploeuc-sur-Lié : « Chapeau pour l'organisation sans faille, le hachis goûteux, le service rapide et agréable, quelle coordination ! »

Et quel compliment pour les co-présidents et les 500 bénévoles.

lundi 12 septembre 2011
Fêtes de la patate

Coprésidente, Carole Hicquel à pris le micro et en surprend même Pascal Allo. Un duo de choc : le poids des mots.

Fêtes de la patate

Nadine et Christian avaient mis la barre très haut au second pôle d'activité de la fête : la porte ouverte au village du Millet.

Toute la commune célèbre la pomme de terre jusqu'à ce soir - Ploeuc-sur-Lié

Toute la commune célèbre la pomme de terre jusqu'à ce soir - Ploeuc-sur-Lié

La Pomme de terre en fête a pris un départ tonitruant vendredi, marqué par l'accueil en grande pompe, à 17 h, des délégations roumaine et polonaise à la mairie. Les discours ont été entrecoupés par les accents de multi-musique d'Armor.

Avant de partager un dîner, salle de l'Étoile, des bénédicités ont été récités par les serviteurs orthodoxes, protestants et catholiques. Puis place au folklore roumain et polonais avec les groupes Prietunu Avriguli, Scorie et Ostrowiacy. Les virevoltants polonais qui font valser « leurs bergères fraîches comme la rosée », et les Roumains dont les gracieuses évolutions sont ponctuées de mélodies stridentes ont charmé le public avec leurs costumes chatoyants et chamarés.

Pendant ce temps, Marc-Antoine Le Bret régalait ses fans à la salle des fêtes, tandis que Johnny Junior, Écoute comme çà sent bon ou encore le chanteur local Alan mettaient le feu dans les bars et à l'extérieur.

Samedi matin, le concours culinaire intitulé « Les toqués de la Belle du Lié » était présidé par Christophe Le Fur, le chef étoilé de l'Auberge Grand-Maison, à Mûr-de-Bretagne ; un concours remporté de haute lutte par Morgane Léveil et son roësti-burger...

La première journée a aussi été aussi marquée par le lancement de la marque de pomme de terre ploeucoise La Belle du Lié, la vente des cinq variétés de pomme de terre, les plus cultivées à Ploeuc, l'inauguration, le repas roumain, la balade chantée avec escale gourmande à la ferme, les nombreux concerts sur scène, le show musical, le parmentier géant du Lié et le fest-noz... Aujourd'hui, la fête continue.

dimanche 11 septembre 2011

La pomme de terre en fête à Ploeuc-sur-Lié

Depuis hier soir et tout le week-end, de nombreuses animations sont proposées à Ploeuc-sur-Lié sur le thème de la pomme de terre. Dès hier soir, les délégations polonaises et roumaines étaient accueillies pour parler gastronomie, culture et musique, autour de concerts. Ce soir, la grande nuit de la patate donnera lieu à un grand fest-noz gratuit avec Carré Manchot, les V'la Cor, les Menettous, les Ourawen, les Chantous à partir de 21 h, à la salle des fêtes. La grande scène des Ecolailles accueillera jusqu'à 2 h du matin les Red Carpet, les Écoute comme ça sent bon, les fanfares, Captain Dock, Onyx... Un show musical donné par les fanfares à 18 h 30 rassemblera plus de 100 musiciens. Un peu avant dans l'après-midi, une balade chantée sera organisée à partir de la place centrale, sans inscription et gratuite, avec escale gourmande à la ferme. Au repas de midi, tout le monde est invité à goûter la patate à la mode roumaine. Demain dimanche, portes ouvertes à la ferme du Millet, repas des Ecolailles à base de jarret et BF 15, et grande parade de tracteurs à partir de 18 h 30.

samedi 10 septembre 2011

La gastronomie, au rendez-vous de la fête de la pomme de terre - Ploeuc-sur-Lié

La gastronomie, au rendez-vous de la fête de la pomme de terre - Ploeuc-sur-Lié

Des repas gargantuesques

La pomme de terre est d'abord vouée à être dégustée, d'où la place de plus en plus importante, au fil des éditions, de la gastronomie au menu de la fête de la pomme de terre. Dès samedi midi, le déjeuner sera à l'heure polono-roumaine avec des mets élaborés par les délégations étrangères. Samedi soir, « le parmentier du Lié » réjouira 2 000 palais, tandis que dimanche midi autant de jarrets BF 15 seront servis au fameux banquet des Ecolailles.

Le concours culinaire

Samedi matin, place à la gastronomie fine, avec le concours des « Toqués de la Belle du Lié ». Les 5 sélectionnés de ce concours en découdront à partir de 9 h 30, place Louis-Morel. Ingrédients imposés : boeuf et pommes de terre. En deux heures, la préparation savante sera exécutée et soumise à l'appréciation d'un jury composé de Christophe Le Fur, chef étoilé au guide Michelin de l'auberge Grand Maison à Mûr-de-Bretagne, Loïc Sorin de la Cité du Goût et des saveurs, Eliane Le Leu de la « Belle du lié » et Henri Hirel, un palais délicat.

Parmi les concurrentes, Morgane Iéveil, 40 ans, enseignante, habitant Saint-Brieuc, fait partie des 5 sélectionnés et elle aborde la compétition sans complexe : « Je vais préparer des Roësti-burger, des galettes de pommes de terre fortement épicées à la marocaine. La cuisine c'est une passion, j'adore préparer les tagines mais aussi les plats bretons ! »

Un guide culinaire à venir

Un opuscule en forme de chevalet sera en vente pendant les fêtes. Il est composé d'une vingtaine de recettes des plus simples comme les pommes au lard ou plus élaborées, comme la « rate au saumon fumé citron vert », recette signée Christophe Le Fur.

samedi 10 septembre 2011

Sept artistes locaux exposent ce week-end - Ploeuc-sur-Lié

Sept artistes locaux exposent ce week-end - Ploeuc-sur-Lié

Ce week-end, une brochettes d'artistes ploeucois expose des toiles figuratives, classiques et contemporaines et quelques sculptures du meilleur effet, aux cimaises de la Palette garance place Louis-Morel. Par ailleurs Patrice Frouin a aimablement exposé des photographies des vitrines décorées par Hubet Mahé. Ouverture samedi et dimanche de 10 h à 19 h.

samedi 10 septembre 2011

Les délégations étrangères sont arrivées - Ploeuc-sur-Lié

Les délégations étrangères sont arrivées - Ploeuc-sur-Lié

Les délégations roumaines et polonaises sont arrivées mercredi soir. Elles ont été accueillies par les responsables de la Belle du Lié et les familles. Trente-six jeunes danseurs sont ainsi présents. Avec leurs homologues français, ils consacreront leur semaine à des échanges culturels sur la citoyenneté européenne dans le cadre du programme Jeunesse en action.

Les délégations officielles composées d'élus, d'agriculteurs et d'artisans s'intègrent elle dans la coopération du programme européen Leader. Elles sont pilotées par Dorin Magda, maire de Cartisoarda en Roumanie et Adam Grenda, maire de Lasky en Pologne. Thibault Guignard a profité de l'occasion pour annoncer « la présence dimanche de Magdalena Ryszkowska, consul de Pologne ». Rappelons que samedi, c'est le premier conseiller auprès de l'ambassadeur de Roumanie qui sera présent.

Les rendez-vousà ne pas manquer

Ce samedi, à 12 h 30, place Louis-Morel, déjeuner composé de spécialités roumaines et polonaises. Dimanche, à 11 h 30, église Saint-Pierre, office oecuménique international avec des prêtres des trois nationalités et de confessions protestante, orthodoxe et catholique. Lundi, au stade Georges-Boulaire, tournoi amical de football France-Pologne-Roumanie.

vendredi 09 septembre 2011

Trois jours de festivités à l'ombre du père de la BF15 - Ploeuc-sur-Lié

Trois jours de festivités à l'ombre du père de la BF15 - Ploeuc-sur-Lié

Jean Bidan aurait eu 105 ans

À la veille de ce week-end de la fête de la patate, le nom de Jean Bidan (il aurait 105 ans) est sur toutes les lèvres. Jean était le créateur de la BF15, un croisement de la Belle de Fontenay et de la Flavia et 15 parce que tout simplement il s'agissait du 15 e pied au 1 er rang de son courtil Jean Bidan. Hubert Mahé, le « Sempé ploeucois », l'a magnifiquement croqué sur une vitrine du bas de la place. Gageons que les 30 000 paires d'yeux attendues au cours de ces 3 jours vont le faire se retourner dans sa tombe.

Un programme dense et éclectique

Vendredi 9, à 17 h,accueil des délégations roumaines et polonaises à la mairie. À 21 h,les bars en fête avec Johny Junior au Charleston, Écoute comme ça sent bon au Laëtitia, Jean-Pierre Le Goff au Marialla, Thierry Le Soleu au relais du Lié etc. Marc Antoine Le Bret avec Job à la salle des fêtes. Samedi 10, lancement de La Belle du Lié, concours culinaire (les 5 finalistes cuisineront devant le public, vente du guide culinaire de la pomme de terre,20 recettes des plus simples aux plus alambiquées) repas roumain, balade chantée, parmentier géant le soir. Nombreux concerts, fanfares, Captain Dock, Onyx et quantité de surprises... Fest Noz avec Carré Manchot. Dimanche 11, porte ouverte chez Nadine et Christian Denis au Millet, arrachages à travers le temps, dégustations, animations (navettes gratuites).12 h repas des Ecolailles (jarret BF15).

Et aussi : parade des tracteurs, présentation des variétés, conférences ludiques, démonstrations culinaires avec dégustations, des sons dans les rues et sur scène, pain d'antan dans le four communal, divers concours et animations interactives avec le public.

jeudi 08 septembre 2011

La Pomme de terre en fête à Ploeuc-sur-Lié

Pyramides de pommes de terre, vente directe, délégations étrangères :de nombreuses nouveautés sont à découvrir ce week-end.

Pendant trois jours, la commune de Ploeuc-sur-Lié va vivre au rythme de la Pomme de terre en fête. Si convivialité et partage restent les maîtres mots de cette 5e édition, à travers notamment concerts et dégustations, plusieurs nouveautés font leur apparition.

En premier lieu, la création d'un véritable conservatoire de la pomme de terre, dans le bourg. Sous l'impulsion de Robert Gernot, il vise à recréer des variétés résistantes aux maladies, même celles à faible rendement. Différentes variétés seront présentées sur trois grandes pyramides de cinq étages.

L'événement s'ouvre aussi à l'international. « Des délégations roumaines et polonaises seront présentes, se félicite Pascal Allo, le président. Le premier conseiller de l'ambassadeur de Roumanie viendra inaugurer la fête, le samedi midi. »
Dans cette optique, un office oecuménique sera célébré, dimanche matin, en présence d'orthodoxes, de protestants, de catholiques et de gréco-catholiques, issus de ces délégations. Il aura lieu à 11 h 30, après la messe de 10 h.

Enfin, l'accent sera mis sur le développement de la vente directe au consommateur. « Nous voulons redonner de la vie au monde paysan et aux producteurs et faire, ainsi, évoluer leur image. » La fête servira également de base de lancement à une nouvelle marque, « La belle du Lié », qui regroupe treize producteurs ploeucois.

Le dimanche, Nadine et Christian Denis ouvrent les portes de leur exploitation. Les visiteurs pourront profiter d'un système de navette pour découvrir l'ensemble du processus, de la fabrication à la consommation.

mercredi 07 septembre 2011

Les passionnés de tracteurs attendus à la fête - Ploeuc-sur-Lié

Les passionnés de tracteurs attendus à la fête - Ploeuc-sur-Lié

En 2008, 175 tracteurs de tous âges et de toutes marques avaient participé au pétaradant défilé de clôture de la Fête de la pomme de terre. Une présence conséquente, pour cet instrument par excellence de la révolution agricole.

Patrick Maitrallain, adjoint au maire, lui-même collectionneur de ces vieux engins est l'artisan de ce grand rassemblement. Pendant ses vacances, il parcourt l'hexagone à la recherche de rendez-vous consacrés aux tracteurs.

Les 10 et 11 septembre prochains, il espère bien battre le record de Bretagne de participants. Tous les passionnés sont conviés à la manifestation avec leurs tracteurs, sans invitation préalable, afin de présenter leurs engins aux plus de 20 000 visiteurs.

Un appel est lancé aux marchands ambulants de pièces et revues, aux particuliers, aux collectionneurs pour qu'ils viennent déballer à l'occasion de cette manifestation. Des emplacements gratuits leur seront réservés.

Contact : Patrick Maitrallain, 11, rue de l'Église, Ploeuc-sur-Lié ; tél. 06 08 85 47 82.

vendredi 02 septembre 2011

Hubert décore les vitrines des commerçants - Ploeuc-sur-Lié

Hubert décore les vitrines des commerçants - Ploeuc-sur-Lié

La fête de la Pomme de terre des 9, 10 et 11 septembre, se prépare activement. Les commerçants décorent déjà leurs vitrines pour promouvoir l'événement. Et ce grâce au coup de pinceau d'Hubert. Sur notre photo, il croque la belle de Fontenay et ses Miss, là « José et Cocotte » dansant le Charleston, ou encore le « Nicotif » en maillot de bain armé de peigne et paire de ciseaux...

Plus de 25 vitrines originales sont à découvrir, avec en point d'orgue une caricature du père de la BF 15, Jean Bidan.

samedi 27 août 2011

Les pommes de terre du conservatoire arrachées - Ploeuc-sur-Lié

Les pommes de terre du conservatoire arrachées - Ploeuc-sur-Lié

Mardi 02 août, les responsables du stand des variétés de plants de pomme de terre ont arrraché à la main comme autrefois les 248 variétés de patates du consevatoire, en vue de la célèbre fête de septembre.

Opération menée de main de maître par un expert, Petit Louis, qui n'a pas trop sali son pantalon. Ne dit-on pas « qu'un bon commandou vaut mieux que dix faisous » !

Samedi 06 août 2011

La mobilisation des bénévoles a bien commencée

La mobilisation des bénévoles a bien commencée

Coup de pouce pour les échanges internationaux - Ploeuc-sur-Lié

Coup de pouce pour les échanges internationaux - Ploeuc-sur-Lié

Les échanges avec la Roumanie et la Pologne, qui se mettent en place autour de la fête de la Pomme de terre, en partenariat avec l'association Leader, ont été retenus au titre du programme « Jeunesse en action » de l'Union européenne.

« Les groupes folkloriques étrangers qui seront présents sont composés de danseurs et de musiciens de 16 à 30 ans. Nous avons donc répondu à l'appel à projet de Jeunesse en action, qui finance des échanges de jeunes. Nous sommes très satisfaits d'être retenus car la sélection a été rude. C'est une belle reconnaissance du travail accompli depuis deux ans », explique Marc Le Fur.

« Cela va nous permettre d'améliorer la prise en charge de l'accueil des délégations. Ce seront plus de 40 musiciens et danseurs qui évolueront à Ploeuc-sur-Lié », complète Thibaut Guignard, qui prépare l'accueil des délégations étrangères durant la fête.

lundi 18 juillet 2011

Les pommes de terre défanées à l'ancienne - Ploeuc-sur-Lié

Les pommes de terre défanées à l'ancienne - Ploeuc-sur-Lié

Mardi matin, l'équipe responsable des variétés de la pomme de terre en fête n'a pas digéré le commentaire de Jean-Paul Ollivier lors du passage du tour de France à Cléguérec : « C'est ici que l'on cultive la meilleure pomme de terre de Bretagne, voire de France. » Pour faire mentir la citation, cette équipe a défané à l'ancienne les pommes de terre du conservatoire (248 variétés) qui seront exposées les 9, 10 et 11 septembre au stand des variétés.

vendredi 08 juillet 2011

Des passions d'hommes, thème de l'exposition d'été - Ploeuc-sur-Lié

Des passions d'hommes, thème de l'exposition d'été - Ploeuc-sur-Lié

Le vernissage de l'exposition « Des hommes, des passions » a eu lieu, samedi 2 juillet, en présence d'élus et de bénévoles.

Louis Allo, adjoint à l'animation, a présenté les cinq collections réunies à l'ancien Point I : « La passion du vélo », par Robert Pansard (750 000 km parcourus), Jacky Provost (350 000 km) et Yves Beautrait, vélocipédiste, qui détient des pièces uniques. « La passion du bois », par Armand Boscher, ancien menuisier, spécialiste en escaliers et sclupteur au cours de sa retraite. « La passion du travail du cuir », par Pierre Ecobichon, ancien bourrelier, créateur de petits chefs d'oeuvre. « La passion des objets de la ferme », par Eugène Gouédard, ancien mécanicien agricole, collectionneur émérite. Et pour les petits et les grands la présentation d'objets en bois avec la collection de Juno Bravo.

Vous y découvrirez également une présentation d'ancien matériels utilisés pour la culture de la pomme de terre Ploeucoise.

Jusqu'au 26 août, exposition place des Fontaines, les mardi, mercredi, vendredi, samedi de 14 h à 18 h et le jeudi de 10 h à 13 h et de 15 h à 18 h. L'accueil et les visites sont assurés comme l'an passé par Camille. Causeries à thèmes (beurre, travaux des champs, bois, eau, Tour de France). Gratuit.

jeudi 07 juillet 2011

La « Ploeucoise » sera labellisée à la fête de la pomme de terre - Ploeuc-sur-Lié

La « Ploeucoise » sera labellisée à la fête de la pomme de terre - Ploeuc-sur-Lié

Sous l'impulsion d'Eliane Le Leu, les principaux responsables de la grande fête de la patate des 9, 10, 11 septembre viennent de lancer leur concours culinaire « Les Toqués de la Belle du Lié » chez Christophe Le Fur, le chef étoilé de l'Auberge Grand Maison à Mûr-de-Bretagne qui sera le président du jury chargé de départager les cinq finalistes.

Les cuisiniers amateurs auront à réaliser une recette avec comme ingrédients obligatoires, la pomme de terre (variété au choix) et une viande de boeuf (morceau au gré du candidat). Le tout en deux heures maximum.
La recette détaillée, accompagnée d'une photo du plat réalisé est à envoyer à la cité du goût et des saveurs, le Tertre de La Motte, 22440 Ploufragan, avant le 27 juin.
Les 5 heureux élus en découdront le samedi 10 septembre devant le public et seront départagés par un jury à l'issue des 2 heures de concours.

Les nouveautés de la fête

Pendant ce temps, les responsables s'attachent à donner du lustre, par petites touches, à la manifestation.
La prochaine édition sera marquée par la labellisation d'une pomme de terre locale « la Ploeucoise », par la création d'un conservatoire de variétés de pommes de terre et l'ouverture à l'internationnal (Roumanie, Pologne et Espagne).
Le village du Millet sera cette fois le second site attractif de la fête avec des portes ouvertes dans l'exploitation agricole spécialisée en pomme de terre et production laitière de Nadine et Christian Denis.

En ce qui concerne les animations, pas de tête d'affiche comme par le passé mais une vingtaine de groupes de la région comme la Fanfare de Plémy.

Rappelons qu'à l'exception des repas gargantuesques (parmentier et jarrets), tout est gratuit à la fête de la patate.

mercredi 15 juin 2011

La Pologne entre dans la danse...

La Pologne entre dans la danse...

La Fête de la Pomme de Terre poursuit son ouverture à l'international.

Après la Roumanie qui participera aux festivités, des échanges sont en cours avec le territoire Polonais de « Kresowi Sasiedzi ».

Catherine Bréhault, secrétaire de la Belle du Lié, Frédéric Houée, Daniel Le Feuvre et Sébastien Choupault, producteurs de Pommes de Terre, Valérie Jégo et Thibaut Guignard de l'association Leader, se sont rendus sur place pendant le week-end de l'ascension.

«Kresowi Sasiedzi se situe à l'extrême sud-est de l'Europe. A Radymno, dernière commune de l'Union Européenne avant la frontière ukrainienne, 80 % des terres agricoles sont consacrés à la production de pommes de terre de consommation» indique Thibaut Guignard.

« Le programme Leader nous permet d'associer les polonais à notre travail autour de la Pomme de Terre . Nous nous réjouissons de recevoir une délégation polonaise lors de la prochaine fête.
Un groupe folklorique et des agriculteurs seront présents. Nul doute que les ploeucois sauront les accueillir aussi chaleureusement que nous l'avons été!"
précise Catherine Bréhault.

Fête de la pomme de terre : les bénévoles au travail - Ploeuc-sur-Lié

Fête de la pomme de terre : les bénévoles au travail - Ploeuc-sur-Lié

La Fête de la pomme de terre, prévue en septembre, approche : outre la préparation du concours, avec le chef étoilé Christophe Le Fur comme responsable du jury, les responsables du stand de l'exposition des plants ont butté les 148 variétés de pommes de terre rustiques qui seront présentées à la cinquième édition de cette fête, qui attire traditionnellement entre 20 000 et 30 000 visiteurs.

lundi 23 mai 2011

Toqués de la belle du Lié : les inscriptions au concours sont ouvertes!

Toqués de la belle du Lié : les inscriptions au concours sont ouvertes!

À l'occasion de la prochaine édition de la Fête de la pomme de terre, qui se déroulera à Ploeuc-sur-Lié les 9, 10 et 11 septembre, le concours culinaire « Les toqués de la belle du Lié » remet le couvert.

Les inscriptions sont d'ores et déjà ouvertes.

Pour concourir, les participants doivent élaborer une recette à base de pomme de terre (la variété qu'ils veulent) et de b?uf réalisable en deux heures.

Les présélections se feront sur fiches.

Les futurs candidats doivent donc cuisiner chez eux, prendre une photo du résultat et envoyer le détail du déroulé de la recette au jury qui se chargera de sélectionner les cinq finalistes.

Ces derniers s'affronteront en temps réel et en direct le samedi 10 septembre, lors de la fête.

Règlements et modalités sur www.belledulie.fr, rubrique gastronomie.

Le concours est réservé aux adultes et le jury sera présidé par Christophe Le Fur, chef étoilé de l'Auberge Grand'Maison, à Mûr-de-Bretagne.

mercredi 18 mai 2011

Les pommes de terre de Ploeuc prennent racine en Roumanie - Ploeuc-sur-Lié

Les pommes de terre de Ploeuc prennent racine en Roumanie - Ploeuc-sur-Lié

Ploeucois et Roumains lors de la plantation des huit variétés de pomme de terre

Le chargement de pommes de terre parti de Ploeuc-sur-Lié le dimanche 24 avril dernier est bien arrivé à Racovita, au coeur de la Roumanie. Les 3 000 km à travers l'Europe ont été parcourus sans incident par Eugène Raulic et Jean-Noël Charpentier. « Les huit variétés ont été plantées afin de comparer leurs rendements en Roumanie et nous sommes d'ores et déjà assurés de commandes pour l'automne prochain », précise André Ecobichon, ancien producteur de pommes de terre, présent sur place.

Ce déplacement a également permis à la délégation de l'association « La Belle du Lié » de rencontrer le groupe folklorique qui sera présent à la prochaine fête de pomme de terre : « Purtata Avriguli ». « Un groupe de jeunes gens avec beaucoup de talent, de très beaux costumes et des danses entraînantes », indique Monique Briend.

Jean-Claude Houée a quant à lui commencé à travailler sur d'autres projets : « Nos amis Roumains sont à la recherche de petit matériel. Ils sont aussi intéressés par l'achat de veaux et de génisses pour améliorer leurs troupeaux. Nous allons rechercher pour eux les races ou croisements adaptés aux conditions Roumaines. »

Pour Thibaut Guignard, animateur du programme Leader, qui accompagnait la délégation, « ce séjour a permis d'approfondir notre travail en commun, qui allie échanges économiques et relations humaines. La présence des Roumains à la fête de la pomme de terre promet de grands moments ! »

mercredi 04 mai 2011

Des plants de pommes de terre pour Tara Oltului - Ploeuc-sur-Lié

Des plants de pommes de terre pour Tara Oltului - Ploeuc-sur-Lié

Les élus sont venus saluer la délégation avant le départ.

La coopération entre la commune et Tara Oltului en Roumanie se poursuit. Dimanche matin, tôt, un camion de plants de pommes de terre a quitté Ploeuc-sur-Lié. Aux commandes, Eugène Raulic et Jean-Noël Le Charpentier se relaieront pour effectuer les 3 000 kilomètres du trajet.

Marc Le Fur, président du programme Leader, s'est réjoui que l'association La Belle du Lié puisse promouvoir la pomme de terre ploeucoise à l'autre extrémité de l'Europe. L'objectif est de tester 8 variétés de pomme de terre afin d'engager ensuite des échanges économiques entre nos deux territoires.

Eugène et Jean-Noël seront rejoints par Monique Briend, Jean-Claude Houée et André Ecobichon, producteurs de pommes de terre, puis par Thibaut Guignard et Béatrice Boulanger de l'association Leader.

Le camion transporte également un hectare de plants de Miscantus achetés par la mairie d'Avrig. La délégation profitera de ce séjour pour organiser le voyage des Roumains à Ploeuc, lors de la prochaine Fête de la pomme de terre les 9, 10 et 11 septembre.

lundi 25 avril 2011

200 variétés de pommes de terre pour la grande fête - Ploeuc-sur-Lié

200 variétés de pommes de terre pour la grande fête - Ploeuc-sur-Lié

Au premier plan, Jean HOUEE, l'ancien président du syndicat des producteurs de plants de pomme de terre, montre l'exemple.

Vendredi matin, l'équipe ''Présentation de variétés" de la Belle du Lié a mis en place à Ploeuc un conservatoire de la pomme de terre.

Robert Gernot, spécialiste de ce tubercule, a collecté aux quatre coins de France et de Navarre plus de 140 variétés destinées à une culture raisonnée et bio.

Le conservatoire a pour objectif de maintenir une production de plants rustiques destinés aux chercheurs, aux planteurs et à diverses présentations.

Tous les producteurs de plants et les jardiniers, pourront admirer ces variétés les 10 et 11 septembre prochain à la grande Fête de la belle du Lié.

samedi 16 avril 2011


Les élèves ont planté des pommes de terre - Ploeuc-sur-Lié

Les élèves ont planté des pommes de terre - Ploeuc-sur-Lié

Dans le cadre du projet « Autour de la pomme de terre » lié à la grande fête de la Pomme de terre de la mi-septembre, les élèves de CP, CP-CE1 et CE1 de l'école primaire publique ont assisté, mardi après-midi, aux travaux de plantation de pommes de terre sur une parcelle de la famille Tertre de la Hazaie.

A leur tour, les élèves de ces trois classes planteront, sans l'aide de machine, cinq variétés différentes de pomme de terre (Charlotte, Chérie, Sirtema, Cara et BF 15), dans l'espace jardin de la nouvelle école. Les planteurs en herbe pourront suivre en direct l'évolution de leur plantation.

La récolte est programmée pour début septembre, la veille de la grande « fiesta de la patata ».

jeudi 14 avril 2011




Des plants de Miscanthus et de Pomme de Terre pour la Roumanie.

Des plants de Miscanthus et de Pomme de Terre pour la Roumanie.

Samedi vingt-cinq bénévoles de "La Belle du Lié" se sont retrouvés à Berlugeon chez Marie-Hélène et Jean-Claude Houée pour préparer la prochaine livraison de plants en Roumanie. Dans le cadre du programme Leader, une coopération a en effet été lancée avec Tara Oltului sur le thème des « Cultures alimentaires et énergétiques ».

L'année dernière nous avons mis en place une culture expérimentale de Miscanthus. Suite aux excellents résultats de la variété allemande, un hectare de plants a été acheté par la Mairie d'Avrig pour créer une pépinière Les vingt milles plants nécessaires seront livrés au mois d'avril.

« Dans le même convoi, on trouvera des plants de pomme de terre pour un essai variétal » a expliqué Pascal Allo, Président de la Belle du Lié « Huit variétés cultivées à Ploeuc seront plantées pour savoir lesquelles sont les plus adaptées au terrain et au climat. Nous organiserons également là bas une dégustation pour connaitre les variétés qui répondent aux attentes des Roumains d'un point de vue gustatif et culinaire».

L'objectif de cette coopération est bien de créer des échanges économiques.

Mardi 8 mars 2011

La Fête de la pomme de terre 2011 se dessine - Ploeuc-sur-Lié

La Fête de la pomme de terre 2011 se dessine - Ploeuc-sur-Lié

Les coprésidents, Carole Hicquel et Pascal Allo, de la Fête de la pomme de terre ont tenu mercredi soir, leur assemblée générale, salle des Écolailes.

Une équipe bien rodée

Forts de 3 années d'expérience, les responsables avancent désormais à pas mesurés vers la prochaine échéance. Le schéma général de la manifestation est déjà bien défini. Trois jours de festivités qui s'articuleront cette fois en villages : celui de la pomme de terre (variétés, ramassage, calibrage, etc.), gastronomique (repas, animations, démonstrations culinaires...) et le village portes ouvertes sur le site du Millet, chez Nadine et Christian Denis.

Plus de 400 bénévoles

La plupart sont trouvés, cependant il reste des postes à occuper, en restauration rapide en particulier. Plus encore que les années précédentes la pomme de terre sera au centre des festivités avec une mise en valeur des variétés et la création d'un conservatoire de la pomme de terre au sein de la fête.

Des finances saines

Le bilan financier est satisfaisant. Avec 40 000 € en caisse, la situation s'est améliorée au fil des manifestations.

21/12/2010

Des Polonais s'intéressent à la pomme de terre - Ploeuc-sur-Lié

Des Polonais s'intéressent à la pomme de terre - Ploeuc-sur-Lié

La délégation Polonaise et les producteurs de pomme de terre à l'issue de la visite.

L'association Leader accueillait vendredi en début de soirée une délégation polonaise composée des représentants des 21 programmes Leader de la Wielkoposka, région jumelée avec la Bretagne.

Après une conférence au lycée de la Ville-Davy et la visite de Moncontour, le groupe s'est rendu au GAEC des Quatre Vents à La Hazaie pour en visiter l'exploitation. Ils ont ainsi pu découvrir la production de pommes de terre ainsi que sa commercialisation.

Ouvrir la fête de la pomme de la pomme de terre à l'international

« Dans le cadre de Leader, nous prenons contact avec différents pays car nous souhaitons ouvrir la prochaine fête de la Pomme de terre à l'international », ont expliqué les producteurs ploeucois présents. Après la Roumanie, La Belle du Lié travaille donc en direction de la Pologne considérée comme « le pays de la patate ».

Quant à la poursuite de ces actions, une question se pose suite au refus du conseil municipal de soutenir la coopération : « Cela remet en cause un certain nombre de choses mais nous espérons pouvoir continuer nos actions. C'est un atout pour la fête de la Pomme de terre et nous avons ressenti un grand enthousiasme chez les agriculteurs et dans la population », a précisé le directeur de leader, Thibaut Guignard.

30/11/2010

Changements annoncés pour la Fête de la pomme de terre ! - Ploeuc-sur-Lié

Changements annoncés pour la Fête de la pomme de terre ! - Ploeuc-sur-Lié

Quelques chevilles ouvrières de la Fête de la Patate.

La visite en septembre dernier de la délégation roumaine de Tara Oltuili, emmenée par son président Marius Badéa, a agi comme un détonateur chez les coprésidents de la Belle du Lié, Carole Hicquel et Pascal Allo. Mardi soir, ils ont posé, salle Georges Boulaire, les premiers jalons de l'édition 2011 de la Fête de la pomme de terre.

Trois jours de festivités sur 2 sites

Après Marialla et la Deute, le hameau du Millet est le second site retenu pour ces 3 jours de festivités. La famille Denis se prépare d'ores et déjà à accueillir les milliers de visiteurs.

Reconduction des grands pôles d'activités

L'organisation des festivités par pôles, qui a donné en 2008 entière satisfaction, est reconduite. Responsables : Éliane Le Leu pour la gastronomie, Patricki Maitrallain pour le défilé de tracteurs, Carole Hicquel pour la restauration. Chacun est chargé des innovations à l'intérieur de son pôle.

Déjà des idées nouvelles

Des retouches importantes seront apportées : les repas du samedi soir et du dimanche midi seront professionnalisés, pour prévoir notamment les quantités adéquates. La Cité du goût et des saveurs a été contactée. Les organisateurs aimeraient aussi qu'un produit soit travaillé en collaboration avec les amis roumains. Le défilé de tracteurs sera restreint. La présentation des plants de pommes de terre sera étendue aux variétés anciennes. On prévoit également une amélioration de l'accueil avec création d'un stand, de la restauration rapide... Le four à ban sera quant à lui restauré et des animations viendront se greffer en parallèle. La programmation générale est confiée à Jean-François Hervé.

23/10/2010

La Ville Davy invite les Estoniens, Finlandais et Roumains

La Ville Davy invite les Estoniens, Finlandais et Roumains

Une délégation roumaine, composée d'une vingtaine de personnes, dont des maires, des agriculteurs et ingénieurs participera à deux conférences sur le thème de la pomme de terre de consommation, organisées conjointement par l'association « La Belle du Lié » de Ploeuc et le lycée de la Ville Davy.

À cette occasion, M. Jacques Le Mouellic, de la société Bretagne Plant, abordera l'approche technique du plan de pomme de terre. Les étudiants de BTS ACSE (analyse et conduite des systèmes d'exploitation), interviendront

Quant aux Estoniens et aux Finlandais, ils ont fait le déplacement pour visiter la porcherie et notamment « le lavage d'air » En effet lors de leur dernière visite, la construction n'était pas terminée. Ils souhaitaient également des informations sur le traitement des déchets et des eaux usées. Ils sont aussi très intéressés par notre agriculture.

Le lycée profite également de cette visite pour renforcer et compléter les liens de la coopération internationale.

21/09/2010

Le « troubadour ploeucois » est reparti pour le Canada - Ploeuc-sur-Lié

Le « troubadour ploeucois » est reparti pour le Canada - Ploeuc-sur-Lié

Samuel a tout vu, tout connu, pensez... 53 pays ! Et d'aucuns pensaient qu'il allait se poser. Oui, mais pour quelque temps seulement et la soif d'aventures prend toujours le dessus. Point n'était besoin d'être devin pour déceler qu'il allait repartir.

Dans un premier temps, ce sera le Québec : « Je compte y passer l'automne. » Toujours en auto-stop naturellement, muni de son « Psaltérion » : « la musique est un langage international » souligne-t-il et elle adoucit les moeurs et aussi muni de quelques pommes de terre en forme de coeur qui seront les emblèmes de Ploeuc-sur-Lié durant tout son voyage. Dans la foulée, notre globe-trotter se verrait bien traverser tout le territoire cet hiver. Contrairement à ses voyages précédents, il peut craindre le froid, mais sans doute pas la misère.

Des retrouvailles et des contes

Dans ce pays qu'il connaît comme sa poche, Samuel va se faire un plaisir de revoir André, le pêcheur de homards, Luc le conteur et beaucoup d'autres, sans oublier les Amérindiens. Il va retrouver, Marine, Kévin, Évelyne qui sont passés lui rendre visite à Ploeuc-sur-Lié dans son antre de Ville-Fraîche.

La seconde préoccupation de Samuel sera de collecter de nouvelles histoires pour enrichir son répertoire déjà bien rempli. Il compte non seulement partager avec ses hôtes la culture bretonne mais également leur apprendre des chants gallos afin de vérifier l'impact de notre culture à l'étranger.

Cette fois notre troubadour sera en relation permanente avec 18 écoles de Ploeuc-sur-Lié, Plémy, L'Hermitage bien sûr, mais aussi Roubaix, Nevers, Angers, Nantes etc.

Et les élèves pourront ainsi le suivre au cours de ses pérégrinations, car notre conteur fascine les enfants et il est avec eux d'une patience d'ange.

13/09/2010